La rencontre avec Ségolène Royal le 7 février est reportée

La rencontre avec Ségolène Royal le 7 février est reportée

« En raison du décès de la maman de Ségolène Royal, la conférence-débat de ce soir à l’Espace Des femmes est reportée à une date ultérieure ».

Nous en sommes vraiment désolées. Nous vous adresserons une nouvelle invitation le moment venu.À bientôt,
L’équipe de l’Espace des femmes-Antoinette Fouque

Toutes nos pensées vont à Ségolène Royal et à sa famille.

Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle (2007), ministre de l’Environnement (2014-2017), ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique et présidente de la fondation Désirs d’avenir pour la planète.
« Au moment où la parole des femmes se libère enfin, beaucoup d’entre elles m’ont demandé de m’exprimer sur ce qu’une femme en politique subit en silence. Et de plus en plus d’hommes me disent  : parlez pour nos filles, nos compagnes, nos sœurs. Je me suis donc accordé ce droit de dire, et ce droit est vite devenu un devoir. La raison du silence des femmes, c’est la peur de l’humiliation. Ce fut difficile, et parfois douloureux d’écrire, car il a fallu que je revive des épreuves que j’avais rangées dans ma mémoire frigorifiée.
Mais, m’a-t-on dit, ayant été la première femme de l’histoire de France à accéder au second tour de l’élection présidentielle, vous deviez prendre la parole pour faire avancer la cause des femmes et poser des repères. Et en plus, j’ai appris de ma longue expérience des combats écologiques la ressemblance entre les violences faites aux femmes et celles faites à la nature, avec des prédateurs qui maltraitent, salissent, exploitent, trop souvent en toute impunité. Le même vocabulaire. La même loi du silence. C’est donc pour accélérer l’action que j’ai décidé de faire entendre ma voix et celles qui n’ont pas pu se faire entendre.
Respect de la nature, respect des femmes  : et s’il y avait là une réponse aux deux fléaux qui frappent aussi bien la planète que l’action politique, la déshumanisation et le déracinement ? » S. R.
Ce que je peux enfin vous dire, Ségolène Royal, 292 p, (Fayard, 2018)